apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
110629
RSSmercredi 29 juin 2011 Image Crédit: NASA, ESA, J. Merten (ITA, AOB), & D. Coe (STScI)
L’amas de galaxies de Pandore

Pourquoi cet amas de galaxies est-il si fouillis ? Loin d’être réparties de façon homogène, les galaxies qui forment l’amas Abell 2744 se concentrent en certains endroits. Quant au gaz suffisamment chaud pour émettre des rayons X (en rouge), il semble fuir la matière noire ( ici en bleu). La disposition de cette dernière, qui représente plus de 75% de la masse de l’amas, a été déduite de la quantité de matière nécessaire aux phénomènes de mirages gravitationnels apparaissant sur cette image, et correspondant à l’image déformée par la gravité de lointaines galaxies d’arrière-plan. Le fouillis actuel semble résulter d’une lente collision entre 4 amas galactiques plus petits qui se déroule depuis quelques milliards d’années. Ce résultat combine des images prises dans l’optique par le télescope spatial Hubble et le VLT européen avec des images en rayonnement X prises par Chandra. Abell 2744, surnommé l’amas de Pandore, s’étend sur plus de 2 millions d’années-lumière dans la constellation du Sculpteur et ne peut s’apprécier véritablement que dans un très grand télescope.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod