RSS
Ciel des Hommes

Hydrogène dans le Grand Nuage de Magellan

Mardi 26 avril 2011

Galaxie satellite de la nôtre, le Grand Nuage de Magellan est une des merveilles du ciel austral, dans la constellation de la Dorade. Cette mosaïque de 4 images révèle qu’elle ressemble à un embryon de galaxie spirale barrée. L’image comprend des données prises au travers d’un filtre qui ne transmet que l’émission atomique rougeâtre des atomes d’hydrogène. Ionisé par l’intense rayonnement des étoiles, un atome d’hydrogène émet en effet une lueur rouge caractéristique, dite « H-alpha », lorsqu’il récupère l’électron qui lui avait été arraché. Le résultat est visible dans cette image sous la forme de nuages rosâtres d’hydrogène environnant de jeunes étoiles massives. Sculpté par les puissants vents stellaires et les radiations ultraviolet, ces nuages d’hydrogène luminescent sont connus sous le nom de régions H II, caractéristiques de l’hydrogène ionisé. Formée de nombreux nuages superposés, la nébuleuse de la Tarentule, à gauche du centre, est de loin la plus grande région de formation d’étoiles du Grand Nuage de Magellan. Distante de 180 000 années-lumière de nous, cette petite galaxie ne mesure que dans les 15 000 années-lumière de diamètre, à comparer aux 100 000 années-lumière de notre propre galaxie, la Voie lactée.

 

Crédit & Copyright: Marco Lorenzi (Star Echoes)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Les monstres d'IC 1396
suivant
image suivante
La Tour Noire du Scorpion

> voir le calendrier

APOD 1104

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter