RSS
Ciel des Hommes

Au sud d’Orion

Jeudi 24 février 2011

Au sud de la vaste région de formation d’étoiles connue sous le nom de nébuleuse d’Orion se trouve la brillante et bleutée nébuleuse par réflexion NGC 1999. Situé en lisière du complexe du nuage moléculaire d’Orion distant de quelque 1500 années-lumière, la luminosité de NGC 1999 est due au rayonnement de l’étoile variable V380 Orionis. Cette nébuleuse se caractérise par la présence en son centre d’un « T » renversé bien visible au milieu de cette image d’un champ de 10 années-lumière de large. Ce « T » a longtemps été interprété comme un nuage de poussière se découpant en silhouette devant la nébuleuse, mais de récentes images infrarouge ont montré qu’il s’agissait plus probablement d’un véritable trou creusé dans la nébuleuse par d’énergétiques jeunes étoiles. De fait cette région regorge de jeunes étoiles produisant des jets et de puissantes ondes de choc associées. Regroupés sous le vocable d’objets de Herbig-Haro en hommage aux astronomes George Herbig et Guillermo Haro qui les ont décrits, ils se révèlent en rouge vif sur cette image qui comprend HH1 et HH2, juste en dessous de NGC 1999. Les jets stellaires produisent des ondes de choc dans le milieu stellaire environnant en les percutant à des vitesses de l’ordre de plusieurs centaines de kilomètres par seconde.

 

Image Crédit & Copyright: Adam Block, Mt. Lemmon SkyCenter, U. Arizona

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Le Système Solaire vu par Messenger
suivant
image suivante
NGC 4449, gros plan sur une petite galaxie

> voir le calendrier

APOD 1102

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter