RSS
Ciel des Hommes

La couleur des étoiles d’Orion

Vendredi 11 février 2011

Qu’est-ce qui détermine la couleur des étoiles ? Leur température. Les étoiles rouges sont relativement froides, avec des températures de surface aux alentours de 3000 degrés Kelvin (notés « K »), tandis que les étoiles bleues sont beaucoup plus chaudes avec des températures pouvant dépasser les 30 000° K. Notre propre Soleil « jaune » se trouve à 6000° K. Les différences de couleur des étoiles sont particulièrement flagrantes sur cet étonnant montage de plusieurs images de la constellation d’Orion réalisées en expérimentant la technique de la mise au point par paliers sur un filé d’étoiles. Il aura fallu pas moins de 35 poses individuelles consécutives pour produire ces filés d’étoiles un peu particulier se déplaçant de la gauche vers la droite du champ tout en modifiant à chaque fois légèrement la mise au point. Chaque filé débutant et finissant avec une mise au point largement défocalisée, l’étoile responsable se révèle dans toute sa précision vers le milieu de chaque traînée. Pour les étoiles les plus brillantes, le floutage due à la mise au point défocalisée donne des couleurs beaucoup plus saturées. En haut à gauche, la supergéante rouge Bételgeuse se distingue nettement des ses consœurs bleutées formant le reste de la constellation. Bien que n’étant pas du tout une étoile, la nébuleuse d’Orion contribue elle aussi à la scène en apportant une touche rosée un peu en dessous du centre de l’image. On remarque également la traînée discrète de l’étoile d’un rouge profond W Orionis, près du centre droit de l’image. Sa coloration rougeâtre est ici non seulement due à sa température mais aussi à sa richesse en carbone.

 

Crédit & Copyright: Jens Hackmann

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Le Voorwerp de Hanny
suivant
image suivante
Simeis 147, rémanant de supernova

> voir le calendrier

APOD 1102

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter