apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
101130
RSSmardi 30 novembre 2010 ++ Crédit & Copyright: Sean R. Heavey
Un orage supercellulaire au-dessus du Montana

S’agit-il d’un nuage ou d’un vaisseau spatial ? Bien que cela ressemble à l’idée qu’on pourrait se faire d’un vaisseau-mère extraterrestre, il s’agit en réalité d’un spectaculaire nuage d’orage dit « supercellulaire ». Ces cellules orageuses colossales présentent la particularité d’abriter en leur cœur un mésocyclone, un ensemble de courants ascendants en rotation qui peut s’étendre sur plusieurs kilomètres de diamètre et libérer des pluies torrentielles ainsi que des vents très forts pouvant culminer en tornades. On remarque que des nuages aux bords déchiquetés frangent les bords de la supercellule tandis que la pluie et les poussières soulevées par les vents se concentrent juste sous la supercellule. Au premier plan, un arbre attend patiemment un sort incertain. Fort heureusement, cet orage supercellulaire photographié en juillet 2010 à l’ouest de Glasgow, dans le Montana, Etats-Unis d’Amérique, n’a causé que des dégâts mineurs même si il a duré plusieurs heures.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod