RSS
Ciel des Hommes

La chose qui venait du Soleil

Lundi 18 octobre 2010

Qu’est-ce qui jaillit ainsi de derrière le limbe de notre étoile ? Quelle est cette chose qui pourrait passer pour quelque monstre solaire ? Une protubérance. Celle-ci, photographiée plus tôt dans l’année par le satellite Soho lors des premiers stades menant à son éruption, devint rapidement une des plus grandes jamais observées. Si grande que la Terre tiendrait aisément sous l’arche de plasma. Les protubérances solaires sont de minces nuages de gaz maintenus au-dessus de la surface solaire par des boucles de champ magnétique. Une protubérance quiescente peut se maintenir environ un mois, tandis que la version éruptive, telle celle-ci, peut évoluer en quelques heures pour éclater sous la forme d’une éjection de masse coronale, propulsant des quantités faramineuses de gaz chaud à travers le système solaire. Bien que très chaudes, les protubérances apparaissent généralement sombres lorsqu’elles se détachent devant le disque solaire, puisque leur température est légèrement moins élevée que celle de la surface. Notre Soleil approchant du maximum solaire qui devrait se produire au cours des trois années à venir, on s’attend à ce qu’il connaisse un plus grand nombre de protubérances éruptives de taille.

afficher encore plus grand

 

Crédit: SOHO-EIT Consortium, ESA, NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
NGC 346 dans le Petit Nuage de Magellan
suivant
image suivante
Prométhée taillant sa route au travers de l’anneau F de Saturne

> voir le calendrier

APOD 1010

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2019 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter