RSS
Ciel des Hommes

Le rémanant de supernova SN 1006

Samedi 1er août 2009

En l’an 1006 de notre ère, une nouvelle étoile, probablement la plus brillante supernova des temps historiques, illumina les cieux terrestres. Le nuage de débris en expansion consécutif à l’explosion stellaire, qui se trouve dans la constellation australe du Loup, assure encore aujourd'hui le spectacle tout au long du spectre électromagnétique. Cette image composite superpose des données obtenues en X (en bleu) par l’observatoire Chandra, en optique (jaune) et en radio (rouge). Aujourd’hui connu sous le nom de SN 1006, tout indique que ce rémanent de supernova mesure dans les 60 années-lumière de diamètre et constitue tout ce qui reste d’une naine blanche. Composante d’un système stellaire binaire, la naine blanche compacte a progressivement ravi la matière de son soleil compagnon. Cette accumulation de masse a fini par déclencher une explosion thermonucléaire qui a détruit l’étoile naine. Ce rémanent de supernova se trouvant à quelque 7000 années-lumière de nous, l’explosion a en réalité eu lieu 7000 ans avant que sa lumière n’atteigne la Terre en l’an 1006. Les ondes de choc du rémanent ont la propriété d’accélérer les particules jusqu’à des énergies si extrêmes qu’elles pourraient être une des sources à l’origine des mystérieux rayons cosmiques.

 

Image Crédit: NASA, ESA, Zolt Levay (STScI)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
L’impact sur Jupiter vu par Hubble
suivant
image suivante
Etoiles, poussières et nébuleuses dans NGC 6559

> voir le calendrier

APOD 0908

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
saturne |