apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
080811
RSSlundi 11 août 2008 ++ Crédit: ESA, Hubble
Cygnus X-1, aspirant trou noir

S’agit-il d’un trou noir ? C’est bien possible. Le système stellaire binaire Cygnus X-1 contient un des meilleurs candidats au titre de trou noir. Ce système a été découvert parce qu’il est une des plus brillantes sources de rayons X du ciel, au rayonnement si intense qu’il fut détecté dès le lancement des toutes premières fusées portant des appareils de mesure capables de voir ce ce ciel en X précédemment inconnues. Le nom de l’étoile lui-même indique qu’il s’agit de la source ponctuelle la plus brillante en X de la constellation du Cygne. Les données indiquent qu’à cet endroit se trouve un objet compact qui contient une masse équivalant à 9 fois celle du Soleil et change continuellement d’éclat sur plusieurs échelles de temps commençant aux millisecondes. C’est typiquement le comportement attendu de la part des trous noirs, hypothèse en dehors de laquelle on peine à expliquer les phénomènes observés. Il s’agit ici d’une vue d’artiste du système de Cygnus X-1. Sur la gauche, la brillante étoile supergéante bleue HDE 226868, dont la masse est estimée à 30 fois celle du Soleil. Sur la droite, Cygnus X-1 proprement dit, relié à sa compagne supergéante par un courant de gaz et entouré d’un impressionnant disque d’accrétion. L’étoile la plus brillante du système de Cygnus X-1 est visible dans un petit télescope. Étrangement, le candidat trou noir Cygnus X-1 semble s’être formé sans avoir été précédé d’une supernova.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod