apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
080728
RSSlundi 28 juillet 2008 ++ Crédit: A. Bolton (UH/IfA) pour SLACS & NASA/ESA
SDSSJ1430, une galaxie dans un anneau d'Einstein

Qu’est-ce qui est grand et bleu et qui peut s’enrouler autour d’une galaxie ? Un mirage dû à un effet de lentille gravitationnelle. On voit ici l’effet de distorsion que la gravité d’une galaxie normale a eu sur la lumière d’une galaxie bleue beaucoup plus lointaine. En général, de telles courbures de la lumière d’un objet d’arrière plan produisent deux images distinctes, mais ici l’alignement de la lentille est si parfait que l’image de la galaxie d’arrière plan est déformée en un anneau quasi complet. Albert Einstein ayant prédit cet effet de lentille gravitationnelle de façon assez détaillée il y a plus de 70 ans de cela, les anneaux semblables à SDSSJ1430 sont aujourd’hui appelés anneaux d’Einstein. SDSSJ1430 a été découvert à l’occasion de l’étude SLACS, un programme chargé d'étudier en détail avec la caméra ACS du télescope spatial Hubble les possibles lentilles initialement détectées par l'étude SDSS (Sloan Digital Sky Survey). De fortes lentilles gravitationnelles comme SDSSJ1430 sont plus que des curiosités. Leurs multiples propriétés permettent aux astronomes de déterminer la masse et le contenu en matière noire des galaxies de premier plan responsables de l’effet de lentille gravitationnelle. Grâce à quoi on a pu démontrer que la fraction de matière noire contenue par une galaxie augmente proportionnellement avec la masse de la galaxie. Les images en insert sur la droite décrivent, de haut en bas, une image reconstruite par ordinateur de ce à quoi la galaxie bleue lointaine peut ressembler, idem pour la galaxie blanche de premier plan, et enfin l’image seule de la galaxie déformée par l’effet de lentille.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod