RSS
Ciel des Hommes

Un nouveau regard sur M51

Samedi 14 juin 2008

La 51e entrée du célèbre catalogue de l’astronome français Charles Messier est également la première « nébuleuse spirale » à avoir été décrite. Il s’agit en fait d’une grande galaxie dotée d’une structure spirale nettement définie et également connue sous la référence NGC 5194. Mesurant plus de 60 000 années-lumière de diamètre, les bras spiraux et les veines de poussières de M51 se prolongent bien au-delà de sa galaxie compagne (à droite), NGC 5195. Les données de la caméra ACS du télescope spatial Hubble ont été retraitées afin d’obtenir ce nouveau portrait du célèbre duo de galaxies en interaction. Le traitement a permis d’accentuer les détails et de renforcer les couleurs ainsi que le contraste dans des régions qui auparavant étaient assez peu visibles, faisant ressortir des veines de poussière et révélant les courants qui s’étendent jusqu’à la galaxie compagne, ainsi que des caractéristiques des environs et du noyau de M51 lui-même. Ces deux galaxies sont à quelque 31 millions d’années-lumière de nous. Bien qu’elles se situent dans le périmètre restreint de la petite constellation des Chiens de Chasse, on trouve ces deux galaxies non loin de la poignée de la « Casserole » de la Grande Ourse.

 

Crédit: S. Beckwith (STScI), Equipe Hubble Heritage, (STScI/AURA), ESA, NASA
Traitement additionnel : Robert Gendler

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Glast s’élance à la poursuite des rayons gamma
suivant
image suivante
Phoenix à la recherche d’indices sur Mars

> voir le calendrier

APOD 0806

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter