RSS
Ciel des Hommes

Un autre regard sur l'oeil de chat

Samedi 22 mars 2008

Nous fixant par-delà les espaces interstellaires, l’hypnotique nébuleuse de l’œil de Chat se trouve à 3000 années-lumière de la Terre. Comptant parmi les nébuleuses planétaires les plus célèbres, la nébuleuse de l’œil de Chat (NGC 6543) mesure plus d’une demie année-lumière de diamètre et représente le dernier stade flamboyant quoique bref dans la vie des étoiles de type solaire. L’étoile centrale mourante de cette nébuleuse a peut-être produit les motifs concentriques qui l’environnent en se débarrassant de ses couches externes par une série de convulsions régulières. Mais la formation des splendides et plus complexes structures internes n’est pas bien comprise. Ici, des images d’archives prises par le télescope spatial Hubble ont été retraitées afin de donner un aspect légèrement différent à cet œil de chat cosmique. Comparé aux images traditionnelles d’Hubble, le nouveau traitement s’attache à augmenter la résolution et améliorer la visibilité des détails dans les parties claires et sombres de la nébuleuse et met également en œuvre une palette de couleurs plus complexe. En observant cet œil de chat, c’est un peu le destin de notre Soleil que nous regardons en face, lequel deviendra lui-même une nébuleuse planétaire dans quelque 5 milliards d’années.

 

Crédit & Copyright: Vicent Peris (OAUV / PTeam), MAST, STScI, AURA, NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Mais où est donc HD 189733 ?
suivant
image suivante
Le nuage moléculaire Barnard 68

> voir le calendrier

APOD 0803

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter