apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
071006
RSSsamedi 6 octobre 2007 Crédit: E.Feigelson & K.Getman (PSU) et al., CXO, NASA
Les étoiles d’Orion en X

Sur Terre, à l’œil nu, il est aisé d’admirer dans le ciel nocturne le fort éclat des étoiles d’Orion. Cette constellation héberge la plus proche des grandes pouponnières d’étoiles des environs, la grande nébuleuse d’Orion, à quelque 1500 années-lumière de nous seulement. Dans les faits, le regroupement d’étoiles apparemment brillantes visible près du centre de cette image en fausses couleurs prise par le télescope spatial Chandra est formé des massives étoiles du Trapèze, le jeune amas stellaire qui fournit l’essentiel du flux en lumière visible de la nébuleuse. Les étoiles qui apparaissent ici en bleu et en orange sont de jeunes étoiles semblables au Soleil, de prodigieuses sources de rayons X dont on pense qu’ils sont produits dans les chaudes couronnes stellaires et éruptions de surface du fort champ magnétique de ces jeunes étoiles. Notre Soleil, aujourd’hui d’âge mûr, fut probablement jadis 1000 fois plus brillant en rayons X lorsque, comme les étoiles du Trapèze, il n‘avait pas plus de quelques millions d’années d’existence. Cette image en rayons X couvre un champ d’environ 2,5 années-lumière de long au cœur de la nébuleuse d’Orion.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod