apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
060510
RSSmercredi 10 mai 2006 ++ Crédit & Copyright: Wei-Hao Wang (IfA, U. Hawaii)
Le Grand Nuage de Magellan

Le navigateur portugais Fernando de Magellan et son équipage eurent tout loisir d’observer le ciel austral durant la première circumnavigation terrestre qu’ils entreprirent au début du 16e siècle. C’est pourquoi aujourd’hui, deux objets célestes à l’apparence nébuleuse facilement visibles pour les observateurs de l’hémisphère sud sont appelés les Nuages de Magellan. On sait aujourd’hui que ces nuées d’étoiles sont en réalité des galaxies naines irrégulières satellites de notre Voie Lactée, qui est elle une galaxie spirale bien plus grande. Le Grand Nuage de Magellan visible ci-dessus ne se trouve qu’à environ 180 000 années-lumière de nous, dans la constellation de la Dorade. S’étendant sur environ 15 000 années-lumière, c’est le plus massif des satellites de la Voie Lactée, et c’est en son sein que s’est produite la plus proche des supernovae des temps modernes. Le proéminent nœud rouge au centre gauche de l’image n’est autre que la Nébuleuse de la Tarentule, encore appelée 30 Doradus, géante région de formation d’étoiles du Grand Nuage de Magellan.

traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod