RSS
Ciel des Hommes

Eclipse, quand les diamants ne sont pas éternels

Jeudi 30 mars 2006

La bande de totalité de la première éclipse solaire de 2006 démarrait le 29 mars des côtes du Brésil pour se terminer un demi tour du monde plus tard au coucher du Soleil en Mongolie. Dans l’intervalle, l’ombre de la Lune a traversé l’Océan Atlantique, l’Afrique et l’Asie centrale en passant par la petite île grecque de Kastelorizo, en Mer Egée. L’astronome Anthony Ayiomamitis rapporte que les îliens et beaucoup de chasseurs d’éclipses venus tout exprès furent gratifiés du spectacle enthousiasmant de la couronne solaire pendant environ trois minutes. Lorsque que la phase de totalité de l’éclipse prit fin, il parvint à saisir cette spectaculaire image de " Solitaire ". Ce diamant étincelant est en fait le premier rayon de Soleil qui parvient à se frayer un chemin entre les montagnes lunaires à la fin d’une éclipse, et qui semble monté sur l’anneau dessiné par la silhouette de la Lune.

 

Crédit & Copyright: Anthony Ayiomamitis

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Aurores noires et vertes en Norvège
suivant
image suivante
Soho et l'éclipse de Soleil

> voir le calendrier

APOD 0603

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter