RSS
Ciel des Hommes

La Nébuleuse de la Tarentule par Spitzer

Lundi 2 février 2004

Dans le coeur de la monstrueuse Nébuleuse de la Tarentule se trouve le plus inhabituel des amas ouverts. Connu sous les noms de NGC 2070 ou R136, il héberge un grand nombre de jeunes étoiles chaudes. La lumière énergétique de ces étoiles ionise continuellement le gaz de la nébuleuse, tandis que les particules énergétiques de leur vent soufflent les bulles et dessinent des filaments complexes. Le nouveau télescope spatial Spitzer a pris l'image infrarouge ci-dessus en couleurs représentatives du grand amas du LMC et détaille son centre tumultueux en gaz, en poussière et en étoiles jeunes. La nébuleuse 30 Doradus est une des plus grandes régions de formation d'étoiles connue et a engendré de forts et inhabituels épisodes de formation d'étoiles tous les quelques millions d'années. Au coeur de ce coeur se trouve un grumeau central d'étoiles qui est si dense qu'on pensait avant qu'il s'agissait d'une étoile seule.

afficher encore plus grand

 

Credit: B. Brandl (Cornell & Leiden) et al., JPL, Caltech, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
M2-9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
suivant
image suivante
Les rayons-X des Galaxies des Antennes

> voir le calendrier

APOD 0402

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter