RSS
Ciel des Hommes

Dans la Trompe de l'Eléphant

Vendredi 19 décembre 2003

Parmi les premières images spectaculaires du télescope spatial Spitzer qui vient d'être baptisé, on compte cette vue pénétrante d'un globule normalement opaque connu sous le nom de Nébuleuse de la Trompe de l'Eléphant. Visible sur les données d'une image infrarouge prise par les instruments de Spitzer, l'intrigante région est encastrée dans la nébuleuse par émission brillante IC 1396 située à une distance de 2450 années-lumière en direction de la constellation de Céphée (Cepheus en latin). Les protoétoiles jusque là jamais observées, car cachées par la poussière aux longueurs d'onde optiques, apparaissent sous l'aspect d'objets brillants rougeâtres dans le globule. Montrés en fausses couleurs, les filaments tortueux d'émission infrarouge couvrent environ 12 années-lumière et sont dus à la poussière, à l'hydrogène moléculaire gazeux et aux molécules complexes appelées hydrocarbones polycycliques aromatiques ou PAH (en anglais). Le télescope spatial Spitzer était connu autrefois sous le nom de Space Telescope Infrared Facility (SIRTF) et est conçu pour explorer l'Univers en infrarouge. Spitzer suit le télescope spatial Hubble, l'observatoire de rayons gamma Compton et l'observatoire de rayons-X Chandra. C'est le dernier élément du grand programme d'observatoires spatiaux de la NASA.

 

Credit: W. Reach (SSC/Caltech) et al., JPL, Caltech, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Un Express pour Mars
suivant
image suivante
Le vol d'Helios

> voir le calendrier

APOD 0312

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
cometa mcnaught | lumière cendree sur le pacifique | en 1997 un bruit fort a ete entendu au milieu de locean | colorer les nuages |