RSS
Ciel des Hommes

Un système binaire polaire intermédiaire

Lundi 10 novembre 2003

Comment deux étoiles peuvent-elles créer une structure aussi étrange et compliquée ? La plupart des étoiles sont des membres de systèmes stellaires multiples. Certaines étoiles sont membres de systèmes binaires serrés dans lesquels les matériaux d'une étoile tourbillonnent autour de l'autre dans un disque d'accrétion. Cependant, seules quelques étoiles sont membres d'une polaire intermédiaire, un système constitué d'une étoile de type naine blanche avec un champ magnétique qui repousse de façon significative le disque d'accrétion interne, permettant à la matière de retomber seulement au niveau de ses pôles magnétiques. L'image ci-dessus est un dessin d'artiste d'un système polaire intermédiaire, connu sous le nom de système DQ Hercules. La naine blanche du premier plan est si proche de l'étoile normale qu'elle ôte son atmosphère extérieure. A mesure que la naine blanche tourne, les colonnes de gaz retombant tournent avec elle. Le nom de polaire intermédiaire provient d'observations de lumière polarisée émise à un niveau intermédiaire aux systèmes binaires non pourvues d'un disque connus sous le nom de polaires. Les polaires intermédiaires sont un type de système stellaire variable cataclysmique.

 

Illustration Credit & Copyright: Mark Garlick (Space-art)

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Apollo 17 : un paysage lunaire d'une somptueuse désolation
suivant
image suivante
Lumière de la Lune éclipsée à Connelly's Springs

> voir le calendrier

APOD 0311

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter