RSS
Ciel des Hommes

Le principe holographique

Dimanche 18 mai 2003

Cette image vaut-elle plus que milles mots ? Selon le principe holographique, le plus d'information que vous pouvez tirer de cette image est d'environ 3x1065 bits pour un moniteur de taille normale. Le principe holographique, jusque-là non prouvé, affirme qu'il existe une quantité maximum d'informations contenue dans des régions adjacentes à n'importe quelle surface. Ainsi, contrairement à notre intuition, l'information contenue dans une pièce dépend non pas du volume de la pièce mais de la surface de ses murs. Le principe découle de l'idée que la longueur de Planck, l'échelle de longueur à laquelle la physique quantique commence à dominer la gravité classique, est un côté d'une surface qui contient seulement environ un bit d'information. La limite a été postulée pour la première fois par le physicien Gerard't Hooft en 1993. On peut conclure, en généralisant à partir de conjectures sur des distances similaires, que l'information contenue dans un trou noir est déterminée non par son volume pais par la superficie de son horizon d'événement. Le terme "holographique" provient d'une analogie avec le terme hologramme pour lequel des images à trois dimensions sont créées en projetant de la lumière à travers un écran plat. Faites attention, d'autres personnes regardant l'image ci-dessus pourraient prétendre ne pas voir 3x1065 bits, mais plutôt une théière.

afficher encore plus grand

 

Image Credit & Copyright: E. Winfree, K. Fleischer, A. Barr et al. (Caltech)

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
navette spatiale, orbite terrestre
suivant
image suivante
Le champ profond d'Andromède

> voir le calendrier

APOD 0305
© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter