RSS
Ciel des Hommes

Les taches de rousseur d'Europe

Vendredi 1er novembre 2002

Europe, une des grandes lunes galiléennes de Jupiter, pourrait bien avoir un océan d'eau liquide caché sous sa surface glacée et ainsi serait en mesure d'héberger une forme de vie extraterrestre. Sur cette image construite à partir de données enregistrées en 1996 et 1997 par la sonde Galileo, les sillons et les fissures caractéristiques de la surface d'Europe sont visibles, accompagnés de dômes et de points rougeâtres sombres appelés lenticulae, du mot latin désignant les taches de rousseur. Les taches de rousseur mesurent environ 10 km de diamètre et seraient des gouttes de glace plus chaude venant de sous la surface et qui se sont graduellement élevées à travers les couches plus froides de la surface. Si les taches de rousseur sont de la matière issue des couches de glace plus profondes, plus proches de l'océan caché, les futures missions spatiales destinées à étudier l'intérieur d'Europe pourraient étudier les taches de rousseur relativement accessibles, plutôt que de forer à travers la croûte glacée potentiellement épaisse d'Europe.

 

Credit: R. Pappalardo (U. Colorado), et al. Projet Galileo, JPL, NASA

Traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Une aurore dans la nuit
suivant
image suivante
NGC 604 : une nursery stellaire géante

> voir le calendrier

APOD 0211

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter
quelles sont les etapes a subir de la molecule d eau dihydrogene et dioxygene | saturne |