apod
RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage
020131
RSSjeudi 31 janvier 2002 ++ Credit: Projet EUVE, NASA
Carte du ciel de EUVE

Les étoiles au-delà du Soleil et les galaxies lointaines devraient être indétectables à des longueurs d'onde ultraviolettes extrêmes. En tout cas, c'était l'idée reçue lorsqu'on réalisa pour la première fois que l'espace entre les étoiles est empli d'hydrogène, un puissant absorbeur de lumière ultraviolette extrême. Mais cette idée fut sérieusement remise en cause lorsqu'il parut évident que l'hydrogène interstellaire présentait des inégalités dans sa distribution. L'exploration du ciel en extrême ultraviolet a culminé en 1992 avec le lancement du vaisseau spatial EUVE (Extreme UltraViolet Explorer). Une carte de la totalité du ciel, basée sur les six premiers mois de fonctionnement du satellite, est visible ci-dessus, montrant les variations de luminosité du ciel en extrême UV en fausses couleurs (le nord est en haut). Le balayage de EUVE à chaque orbite confère à l'image son aspect en bandes tandis que d'autres artefacts de l'instrument sont visibles sous forme de croix. Des lacunes dans les données sont à l'origine des bandes sombres. De multiples images de la Lune sont combinées pour former les courtes et brillantes lignes coupant le milieu de chaque image. La ceinture d'étoiles de la familière constellation d'Orion est assez facile à voir à gauche du centre. Les opérations scientifiques d'EUVE ont cessé en 2001, mais le satellite a détecté au total près de 1000 objets célestes, dont plus de trois douzaines à l'extérieur de notre propre galaxie. La mission de découverte de EUVE est maintenant achevée et les ingénieurs prédisent que le vaisseau spatial rentrera dans l'atmosphère de la Terre tôt ce matin.

Un article consacré à la chûte de EUVE est disponible sur cidehom.com.

traduction réalisée par : Laurent Laveder  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : LHEA de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.


apod