RSS
Ciel des Hommes

La nébuleuse de la Tarentule

Samedi 17 novembre 2018

La nébuleuse de la Tarentule, également connue sous le nom de 30 Doradus, a un diamètre de plus de mille années-lumière et constitue une pouponnière stellaire dans la galaxie satellite voisine, le Grand Nuage de Magellan. Située à environ 180.000 années-lumière, il s'agit de la plus grande et de la plus violente région de formation d'étoiles connue de tout le groupe local de galaxies. L'arachnide cosmique s'étend sur cette vue spectaculaire composée de données de filtres à bande étroite centrés sur l'émission d'atomes d'hydrogène ionisés. A l'intérieur de la Tarentule (NGC 2070), les radiations intenses, les vents stellaires et les chocs de supernova du jeune groupe central d'étoiles massives, catalogué R136, dynamisent la lueur nébulaire et façonnent les filaments de l'araignée. Autour de la Tarentule se trouvent d'autres régions de formation d'étoiles avec de jeunes amas d'étoiles, des filaments et des nuages en forme de bulles. En fait, ce cadrage comprend le site de la supernova la plus proche des temps modernes, SN 1987A, à gauche du centre. Ce riche champ de vision s'étend sur environ 1 degré, soit 2 pleines lunes, dans la constellation de la Dorade dans le ciel austral. Mais si la nébuleuse de la Tarentule était plus proche, disons à 1.500 années-lumière de distance, à l'instar de notre voisine locale la nébuleuse d'Orion, elle occuperait la moitié du ciel.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Crédit & Copyright : Peter Ward (Barden Ridge Observatory)

Traduction réalisée par : Patrick Babayou  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
La colline, la Lune et Saturne

> voir le calendrier

APOD 1811

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter